À partir du 18 septembre, les éclairages publics de Saint-Just seront éteints de 00h à 5h30.

Pourquoi ? Pour lutter contre la pollution lumineuse, réaliser des économies d’énergie, respecter la faune nocturne et pour (re)voir les étoiles.

L’extinction nocturne est une mesure de bon sens qui consiste à ne pas éclairer inutilement nos quartiers en cœur de nuit quand les besoins humains sont quasi nuls.

Toutes les informations ici : informations extinction éclairage public

 

 

La mairie de Saint-Just modifie ses horaires.

Du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30 (au lieu de 12h) et de 14h à 19h (fermeture à 17h30 le vendredi).

La bibliothèque de Saint-Just va faire sa rentrée avec de nouveaux projets.

 

 

 

Préparez votre rentrée sportive et culturelle 2022 avec le guide de l’ASCM.

Guide à télécharger ici : Guide ASCM 2022 / 2023

La 2e édition du concours photos intercommunal « L’ŒIL ET LE CŒUR » est clôturé. Les photos Saint-Justoises sont exposées sur le grilles de la mairie et de l’école élémentaire avenue Gabriel Péri.

Il est temps pour vous de voter pour votre photo préférée sur le thème : Portraits(s) de nos communes, l’humain, la pierre.

Pour voter, c’est simple. Il vous suffit de de scanner le code QR pour accéder au bulletin de vote :

 

 

Les permanences des élus sont suspendues jusqu’au 15 août inclus. Vous pouvez cependant demander à prendre un rendez-vous si vous souhaitez rencontrer M. le Maire ou un(e) adjoint(e) pendant cette période.

Merci de votre compréhension.

Le Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) de Saint-Just, met en place le dispositif du « plan canicule », en ouvrant un registre nominatif et confidentiel, pour lequel, toute personne résidant sur la commune peut se faire inscrire ou inscrire un parent à l’aide du formulaire. Ce dispositif est ouvert aux personnes de 70 ans et plus et isolées et aux personnes en situation d’handicap. L’adjointe au CCAS les appelle régulièrement afin de vérifier leur bonne santé.

 

Le formulaire est à télécharger ici : Formulaire canicule et grand froid

Ou disponible à l’accueil de la mairie.

Notre pays subit de fortes vagues de chaleur. Des consignes sont à appliquer pour vivre au mieux cette période. Notamment pour les personnes fragiles (personnes âgées, enfants, …).

 

Le terme « vague de chaleur » est un terme générique qui désigne une période au cours de laquelle les températures peuvent entrainer un risque sanitaire pour la population.

Il recouvre les situations suivantes :
- Le pic de chaleur : chaleur intense de courte durée (un ou deux jours) présentant un risque sanitaire, pour les populations fragiles ou surexposées, notamment du fait de leurs conditions de travail et de leur activité physique ; il peut être associé au niveau de vigilance météorologique jaune
- L’épisode persistant de chaleur : températures élevées (IBM proches ou en dessous des seuils départementaux) qui perdurent dans le temps (supérieur à trois jours) ; ces situations constituant un risque sanitaire pour les populations fragiles ou surexposées, notamment du fait de leurs conditions de travail et de leur activité physique ; il peut être associé au niveau de vigilance météorologique jaune
- La canicule : période de chaleur intense pour laquelle les IBM atteignent ou dépassent les seuils départementaux pendant trois jours et trois nuits consécutifs et susceptible de constituer un risque sanitaire notamment pour les populations fragiles ou surexposées ; elle est associée au niveau de vigilance météorologique orange
- La canicule extrême : canicule exceptionnelle par sa durée, son intensité, son étendue géographique, à forts impacts non seulement sanitaires mais aussi sociétaux ; elle est associée au niveau de vigilance météorologique rouge.

La chaleur a un effet immédiat sur l’organisme, dès les premières augmentations de température : les impacts de la chaleur sur la santé ne se limitent pas aux phénomènes extrêmes.

Lorsqu’il est exposé à la chaleur, le corps humain active des mécanismes de thermorégulation qui lui permettent de compenser l’augmentation de la température (transpiration, augmentation du débit sanguin au niveau de la peau par dilatation des vaisseaux cutanés, etc.). Il peut cependant arriver que ces mécanismes de thermorégulation soient débordés et que des pathologies liées à la chaleur se manifestent, dont les principales sont les maux de tête, les nausées, les crampes musculaires, la déshydratation. Le risque le plus grave est le coup de chaleur, qui peut entraîner le décès.

Les risques sur votre santé peuvent survenir dès les premiers jours de chaleur.

Des gestes simples permettent d’éviter les accidents. Il faut se préparer AVANT les premiers signes de souffrance corporelle, même si ces signes paraissent insignifiants.

Canicule, fortes chaleurs : adoptez les bons réflexes